Le projet

Refonte du site internet de Films en Bretagne, Union des professionnels du cinéma et de l’audiovisuel en région Bretagne, création d’un espace d’échange communautaire et conception de l’annuaire des professionnels de l’audiovisuel en Bretagne.

2013 – 2014

Un réseau

Un réseau multisite incluant une communauté, un annuaire géolocalisé et deux sites d’actualité dont le portail Films en Bretagne. De nombreuses fonctionnalités sont pour l’époque très avancées comme la création d’un réseau social permettant discussions, vote, messagerie instantanée, synchronisation automatique des posts extérieurs ou des bandes annonces des producteurs, comptes individuels des membres et non membres, un annuaire géolocalisé avec possibilité de personnalisation des espaces pour les sociétés, associations et professionnels de l’audiovisuel, les formulaires à conditions logiques et bien plus encore.

1
Réseau
4
Sites
2230
Pages uniques
932
cafés

La vidéo de présentation de Filmsenbretagne.org

Reinventons l’audiovisuel public

aux origines de Breizh Creative

Qu'est ce que Réinventons l'audiovisuel Public?

Réinventons l’audiovisuel public est une plateforme conçue en 2012 à la demande de Serge Steyer et Céline Durand. A l’époque, Serge Steyer est à la recherche d’idées nouvelles autour du cinéma subventionné et de la décentralisation, il prendra contact pour faire concevoir le site internet et l’identité visuelle. Le projet évoluera vers la création de la communauté Films en Bretagne d’un côté et le développement d’une seconde plateforme focalisée sur le streaming vidéo, à l’époque nommée Breizh Creative.

Serge Steyer et Céline Durand

Un duo pour lequel de nombreux projets seront conçus, président de l’association pour le premier, directrice de l’association pour la seconde. Au delà de la conception de la plateforme Films en Bretagne avec un réseau social, un nouvel annuaire permettant à chaque professionnel de se présenter en ligne et deux sites d’actualité, il sera également sujet de développer une plateforme secondaire pour le cinéma d’animation ainsi qu’un Netflix régional baptisé à l’époque Breizh Creative.

Breizh Creative

En parallèle du développement de la communauté Films en Bretagne sera planifié le développement d’une plateforme vidéo inspirée de Netflix proposant des productions régionales et la plupart des services de Films en Bretagne, Serge Steyer, à l’époque président de l’association Films en Bretagne inclura ce travail dans un dossier ainsi que les idées de la communauté pour le faire financé par la région. Estimant que ces nouvelles plateformes communautaires représentent trop de pouvoir pour la personne qui dirige, Il décidera de se présenter comme porteur du projet, il ne souhaite néanmoins pas présider l’association mais souhaite la diriger afin d’être rémunéré. Il n’estimera pas nécessaire de rémunérer les travaux de recherche et développement et fera développé la plateforme par un autre prestataire. Céline Durand sur la même période demandera la cession des droits de la plateforme Films en Bretagne et des travaux réalisés sur les deux années précédentes, conçus pour 6 000 euros. Yann Friant, 23 ans, acceptera de signer et créé sur la même période Intensio.net en prévision d’un futur plus transparent.